La réalité virtuelle s’immisce de plus en plus dans les formations. Pour former ses chefs de bord à la prévention des risques incendies, la SNCF a co-construit, avec SmartVR Studio, un parcours en réalité virtuelle. Une expérience qui permet aux apprenants de pratiquer les gestes indispensables pour parer aux incendies, dans des conditions proches de la réalité. Retour d’expérience. 

Un besoin d’immersion des apprenants

Il y a des sujets de formation sur lesquels l’immersion est complexe. C’est le cas de la prévention des risques incendies. Pour former ses chefs de bord à cette thématique éminemment importante, la SNCF – par le biais de son département ESV TGV Rhône Alpes – a misé sur la réalité virtuelle. « Pour mener une formation sur la prévention des risques incendies, il nous fallait jusqu’ici réserver un TGV afin qu’il reste à quai dans un technicentre. Le coût d’immobilisation d’un train étant important au regard du temps qu’on y reste – souvent une demi-journée – nous nous sommes tournés vers les solutions digitales, notamment la réalité virtuelle, qui nous semblait pouvoir répondre au besoin d‘immersion des apprenants et offrir un bon retour sur investissement », raconte Jérôme Lebaud, responsable de la transformation digitale au sein de l’ESV TGV Rhône-Alpes.

Bientôt une « Fab » dédiée à la réalité virtuelle

Pour contrer l’effet de lassitude qui touche tout type de formation – même les plus innovantes – la SNCF prévoit de développer d’autres modules afin de renouveler l’expérience de ses utilisateurs. « Nous souhaitons aller plus loin dans l’immersion afin de mieux capter l’attention des apprenants. Nous réfléchissons à ajouter une dimension émotionnelle à l’expérience, intégrer des éléments de gamification, simuler des incendies plus impressionnants… », indique-t-il. La SNCF souhaite également multiplier les initiatives en matière de réalité virtuelle. « Nous nous structurons en interne pour mieux accélérer et industrialiser l’expérience à l’échelle du groupe, avec notamment la création d’une « Fab AR / VR, qui pourra par exemple nous aider à réaliser une bibliothèque de contenus sur étagère en 3D », conclut Jérôme Lebaud.

—————
Repéré depuis https://www.exclusiverh.com/n-2019-04-26/articles/blended-learning/la-sncf-se-forme-aux-risques-incendies-avec-la-realite-virtuelle.htm