Formation des adultes : l’apprenant n’est pas la cible, mais le point de départ

Formation des adultes : l’apprenant n’est pas la cible, mais le point de départ

Parmi ces présentations à lire et à visionner se trouve celle de Philippe Carré, professeur à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense et membre de l’équipe de recherche sur l’apprenance et la formation du CREF. Sa présentation s’intitule « L’apprenance – Vers une nouvelle culture de la formation ? ». L’auteur y propose une réflexion sur les conditions de l’apprentissage des adultes aujourd’hui.
 Philippe Carré définit l’apprenance comme l’ensemble durable de dispositions favorables à l’acte d’apprendre dans toutes les situations : formelles ou informelles, de façon expériencielle ou didactique, autodirigée ou non, intentionnelle ou fortuite. L’apprenance est d’abord une attitude de la personne qui apprend. D’abord, la motivation est essentielle pour s’engager dans un acte d’apprentissage. Les raisons sont multiples et variées chez l’adulte mais celui-ci doit fondamentalement vouloir apprendre. L’adulte doit également savoir comment apprendre ; Carré rappelle les résultats d’études sur les stratégies d’apprentissage qui montrent toutes que la capacité d’apprendre des élèves qui réussissent  repose sur des habiletés à savoir gérer l’espace, le temps et sur le fait de connaître les méthodes pour apprendre. Les lieux d’apprentissage sont également multiples et variés : avec les TIC, en classe, en réunion, au café, en stage, etc.

L’Observatoire compétences-emplois (OCE) propose les supports et interventions réalisés lors du premier colloque international sur les nouvelles approches de développement des compétences en milieu de travail. Philippe Carré était l’un des intervenants.

Repéré depuis cursus.edu

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.