Outre une responsabilisation plus importante des entreprises, la réforme de 2015 cherche avant tout à valoriser le capital humain et la compétitivité. D’une dépense pour l’entreprise, la formation doit devenir un investissement.
 L’idée de la réforme est aussi de mettre la formation entre les mains des salariés et non des employeurs. Les entreprises ont jusqu’à fin janvier pour communiquer auprès de leurs salariés sur la réforme. Il devient stratégique  pour les employeurs de fournir des outils à leurs salariés pour rechercher des formations, suivre celles qui leurs correspondent et in-fine diriger les salariés vers les formations qui servent la stratégie de l’entreprise. De nouveaux LMS en mode SAAS permettent à l’entreprise de déployer très rapidement un outil adapté aux nouveaux standards du numérique (site web accessible n’importe quand, adapté aux smartphones, intégrant les réseaux sociaux…), facilitant l’adoption des utilisateurs.

La réforme demande à penser processus et qualité. Le client a changé. Il faut développer une offre cohérente en interne pour répondre aux attentes de l’entreprise et du salarié.

Repéré depuis www.journaldunet.com