Vous êtes fiers d’avoir créé un dispositif de formation qui produit des résultats. Vous avez envie de le faire connaître au plus grand nombre au sein de votre entreprise et vous vous demandez comment faire ? Voici des clés pour essaimer en évitant de faire du marketing ou de la réclame qui agace tout le monde. Passons en revue les stratégies pour ce faire.

La méthode directive

Quoi de plus simple que de donner une direction bien claire ? Décider de façon centrale, donner des ordres et organiser la duplication d’une formation reste le moyen le plus simple d’avancer. La hiérarchie classique a cela d’efficace que ses rouages sont connus de tous. La légitimité et la compétence d’un dirigeant qui s’engage et assume ses responsabilités rassurera d’autant plus qu’il s’appuiera sur des choix antérieurs à succès.

On fait appel dans cette approche aux processus de qualité en formation.

La méthode indirecte ou la soumission librement consentie

Cette méthode est assez poreuse. Elle avance sans afficher d’objectifs trop grandioses, les choses se font et se diffusent naturellement dans des interstices organisationnels. Il s’agit de tester par petite touche, d’avancer en douceur de faire goûter.

La méthode en réseau

Le travail en réseau est étudié dans les sciences de gestion et pas seulement en informatique ou dans les sciences de l’information et de la communication.

  • le réseau fait référence à la prééminence d’une pratique sur une contrainte d’objectif ;
  • le réseau fait référence  au développement de nouvelles professionnalités ;
  • le réseau fait référence au savoir en construction ;
  • le réseau repose le problème de l’outil, moyen d’expression et de développement ou moyen de contrôle ?

La méthode découverte

Faire découvrir à des prescripteurs un lab innovant, une formation décalée, un formateur ébouriffant qui donne des idées et des envies. Il n’y a rien de plus fort que la preuve en acte pour qu’une formation prenne son envol. Faire vivre un moment de qualité pédagogique donnera envie d’aller plus loin. Une autre pratique consiste à procéder par immersion dans un lieu ou un stage. Une formation découverte que l’on aura envie d’imiter, de reprendre à son compte, d’améliorer.

Engagement comme idéal

Il est peu question de marketing de la formation dans cet article. Le marketing fonctionne toujours. Je connais un commerçant qui a fait sa réputation sur ses petits déjeuners. Il est connu dans le monde entier sur les réseaux sociaux et les touristes font plus d’une heure de queue pour une table. Non l’idée  est centrée sur les changements de comportements en dehors des réflexes du consommateur, même si les organismes de formation matraquent désormais leur message sur les forums, les tweets, les réseaux sociaux utilisant le plein potentiel d’internet.

La communication sur internet est aussi une façon de se faire connaître. Les avis des participants qui apportent leurs nuances et leurs spontanéités est un déclencheur d’engagement.

—————
Repéré depuis https://cursus.edu/articles/42682/essaimer-un-dispositif-de-formation#.XO10wS3pNTZ