Les EdTech ne sont pas l’eldorado attendu – Educpros

Les EdTech ne sont pas l’eldorado attendu – Educpros

Oubliez tout ce qu’on vous a dit à propos des EdTech”. Patrick Brothers n’y va pas par quatre chemin. Dans une contribution publiée sur le site d’informations technologiques Techcrunch, le PDG de Navitas Ventures, fond d’investissement dédié à #l’éducation, répond à l’article “Edtech is the next Fintech“, publié sur ce même site en août 2016.

INVESTISSEMENTS DANS LES EDTECH = TEMPS LONG

D’autres études corroborent cette thèse : la base de données CB Insights prévoit 3 milliards de dollars (2,5 millions d’euros) d’investissements mondiaux en 2017 dans le domaine, quand le site spécialisé Edsurge comptabilise un milliard de dollars (800.000 millions d’euros) dans les EdTech en 2016, un chiffre qui devrait rester stable en 2017.

On est donc loin des 250 milliards annoncés : ce chiffre, annoncé par EdTechX et Ibis Capital, se fondait sur une prévision de 157 milliards de dollars (133 milliards d’euros) en 2016, avec une croissance de 17 % en 2017. Or ce chiffre ne représente pas les investissements dans le secteur des EdTech, mais les revenus que l’on peut en tirer, que ce soit via l’équipement des écoles en informatique ou l’accès payant à des plates-formes d’#apprentissage.

La patience n’étant le point fort des investisseurs, les EdTech ne séduisent pas ceux qui espèrent y gagner de l’argent rapidement. L’auteur met donc en garde les investisseurs pressés qui feraient l’économie de comprendre les dynamiques propres au secteur, en particulier le temps nécessaire à l’adoption de nouvelles technologies.

2018-01-01T20:39:53+01:00novembre 7th, 2017|Categories: Curation triée, Méthodes et organisation|Tags: , , |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous