Il est assez étonnant de constater que dans de nombreux propos sur l’#apprentissage il semble qu’une synthèse ou tout au moins une approche englobante ait du mal à émerger. Le dossier publié par la revue de vulgarisation « Sciences Humaines » intitulé « comment apprend-on ? » (Numéro spécial 296S septembre octobre 2017), s’il peut paraître opportuniste (publié à la rentrée) n’en est pas moins intéressant pour montrer la difficulté justement d’une approche qui permette d’offrir un cadre global à ce que c’est qu’apprendre

Quatre actions du sujet pour se développer apprendre : Imiter, Expérimenter, Interagir, Réfléchir (s’approprier)

Dès le plus jeune âge et tout au long de la vie nous mettons individuellement en œuvre quatre formes d’action. Non séquentielle et non hiérarchisées, ces formes semblent se retrouver tout au long de la vie. De plus elles fonctionnent en système au coeur même du fonctionnement individuel.

Au départ BM Barth indique 5 étapes : observer, comparer, faire une inférence, verifier et justifier, faire une hypothèse pour pouvoir généraliser ensuite

Nous proposons ainsi :

Abstraction
Induction
1 – Observer
2 – Extraire les éléments signifiants de l’observation
3 – Classer les éléments recueillis en justifiant le classement
4 – Enoncer une règle générale d’organisation
Déduction
1 – Identifier une règle générale d’organisation
2 – Repérer les contextes dans lesquels la règle peut s’appliquer
3 – Appliquer la règle dans des situations données
4 – Choisir la bonne règle parmi plusieurs face à une situation