#Edtech : “Moins de 10% des salariés européens ont accès au e-learning.” | L’Atelier : Accelerating Business

#Edtech : “Moins de 10% des salariés européens ont accès au e-learning.” | L’Atelier : Accelerating Business

Entretien avec Jean-Marc Tassetto, cofondateur de Coorpacademy et Svenia Busson, cofondatrice d’EdTechWorldTour.com. Au programme : structuration du secteur edtech en France et les raisons de l’échec du e-learning en Europe.

En 2014, les levées de fonds dans les EdTechs ont dépassé le milliard de dollars. Cette année, rien que sur le premier trimestre, elles auraient dépassé, aux Etats-Unis toujours, aisément le milliard. Ambient Insight mise dans son rapport sur 2,5 milliards. Les levées de fonds se comptabilisent comme les calories, il faut croire : déraisonnablement. C’est dire la frénésie qui existe aux Etats-Unis autour des edtechs. En France, les startups commencent à structurer le mouvement.Kokoroé a récemment attiré les mannes d’investisseurs.

Jean-Marc Tassetto : On a un peu tendance à se flageller. Dans le secteur universitaire, la France a quand même été capable de lancer très vite des plateformes, telles que France Université Numérique. Il y a un peu plus de 70 MOOCs actuellement. Dans le domaine de l’information continue et corporate, il y a effectivement Coorpacademy, créé il y a deux ans. Nous avons réalisé une levée de fonds assez rapidement, en novembre 2014 et dans la foulée, fait plus de deux fois et demie de croissance de chiffre d’affaires. L’année prochaine, on va encore doubler notre chiffre d’affaires. Non, la France n’est pas du tout en retard.

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.