Alors que les investissements dans le secteur des technologies de l’éducation ont fortement augmenté ces trois dernières années en France, le marché scolaire reste à la marge de cette dynamique.

Le premier de ces « freins d’accès au marché » tiendrait à la complexité des procédures d’achat pour les établissements publics. « La difficulté est que l’utilisateur n’est pas le payeur », pointe Pascal Bringer, PDG de Maskott, start-up créée en 2004 qui propose des interfaces numériques à destination du scolaire. « Au nom de la liberté pédagogique, l’enseignant a le choix des ressources qu’il utilise », précise Louis Derrac, consultant spécialisé en cultures numériques et EdTech.

Limites budgétaires

Le deuxième obstacle, selon Marie-Christine Levet, fondatrice d’Educapital, est « un manque de volonté politique de promouvoir le numérique dans le scolaire. » Elle alerte : « Il faudrait une réelle prise de conscience, sinon ce sont les solutions des Gafam ou d’entreprises chinoises qui finiront par pénétrer dans les classes. » Pourtant ces dernières années, les investissements publics ont été au rendez-vous : 300 millions d’euros investis par l’Etat et 2 millions par les collectivités entre 2013 et 2017, selon un récent rapport de la Cour des comptes.

Ecosystème particulier

La dernière série des freins se situerait du côté de l’écosystème EdTech lui-même. « Estimer que le marché est difficile d’accès à cause de l’éducation nationale, c’est ignorer le fonctionnement des pouvoirs publics, mais aussi les besoins pédagogiques. Penser qu’on va faire fortune dans ce domaine parce qu’il y a près d’un million d’enseignants est une chimère », souligne Marie-Caroline Missir, directrice du développement de Digischool, qui s’adresse directement aux élèves et à leurs familles via des sites de conseil et des applications. « Par ailleurs, compter sur la commande publique pour construire son modèle économique est une aberration ! »

—————

Repéré depuis https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/10/15/edtech-la-france-en-panne-de-champion_6015584_3224.html