La démarche pédagogique adoptée dans l’apprentissage à distance laisse  une part de plus en plus importante au travail collaboratif.

Apprentissage collaboratif à distance

Dans l’apprentissage collaboratif, le niveau d’autonomie déterminera le niveau de collaboration ou de coopération. L’engagement actif de l’apprenant est une condition sine qua non dans l’apprentissage et ceci l’est d’autant plus pour la réussite d’un travail collaboratif.

Ici, la notion de motivation représente un élément clé qui déterminera le niveau d’implication de l’apprenant dans la tâche collaborative. Beaucoup de facteurs entrent en jeu et sont déterminés par ses motivations intrinsèques et extrinsèques. En effet, il n’est pas rare de voir plus de motivation chez des apprenants ayant décidé eux-mêmes de suivre une formation que chez des apprenants dont la formation résulte d’un besoin de l’organisme ou l’institution au sein duquel ou de laquelle il évolue.

Les modalités de travail

Dans la démarche coopérative tout comme dans la démarche collaborative, le but est partagé par les apprenants. Là où il conviendra de distinguer ces deux types de travail, c’est au niveau de la tâche.

Principes de base pour un travail collaboratif réussi en formation

L’aptitude au travail collaboratif ne résulte pas d’une compétence innée. D’autre part, ce type de travail ne s’improvise pas.  En effet, la contribution collaborative doit être définie avant même l’entrée dans la tâche. Elle doit être annoncée au début même de la formation. Ainsi, lorsque l’activité collaborative sera proposée à l’apprenant, celui-ci saura exactement ce qui est attendu de lui et comment procéder. Il devra également saisir le lien qui relie la tâche et le moyen mis à disposition. Si l’on prend l’exemple  du forum dans une tâche collaborative, l’apprenant devra savoir quel usage effectuer avec cet outil, les règles qui régissent l’activité via l’outil et les apports procurés par le trio outil/méthode/tâche.

—————

Repéré depuis https://cursus.edu/articles/43719/collaborer-a-distance-en-formation-modeles