YouTube, l’apprentissage version « cour de récré » – Educpros

YouTube, l’apprentissage version « cour de récré » – Educpros

Les YouTubers sont-ils les nouveaux acteurs de l’enseignement ? S’ils admettent que leurs vidéos peuvent être utiles aux étudiants, ces vulgarisateurs 2.0 ne se considèrent en rien comme les professeurs de demain. Le point, après le salon Educatec-Educatice organisé à Paris du 16 au 18 novembre 2016.

UN TON DÉCALÉ POUR CAPTER L’ATTENTION

S’ils n’ambitionnent pas de bouleverser la #pédagogie et les apprentissages, les vidéastes défendent tout de même l’idée que leurs contenus peuvent servir aux étudiants. « Si j’étais élève, j’adorerais que le prof dise : ce soir, regardez la vidéo de NaRt sur le surréalisme et on en parle demain », sourit Natacha, auteure de ladite chaîne dédiée à l’histoire de l’art.

Leurs petites productions audiovisuelles portent sur des classiques de la littérature, allant de « Candide » à « Madame Bovary ». Ce qui leur a valu d’être contactés par un professeur de français au lycée, qui leur a demandé d’aider ses élèves à réviser les épreuves du baccalauréat de français. Ce qu’ils ont accepté. 

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.