Appels, SMS, emails… Les tentatives d’arnaques au Compte personnel de formation (CPF) n’en finissent plus de cibler les bénéficiaires. Le portail public invite les Français à redoubler de vigilance et a entrepris des mesures pour empêcher ces fraudes de perdurer à l’avenir.

La technique du hameçonnage

Les malfaiteurs utilisent plusieurs techniques, comme celle du hameçonnage. Elle consiste à « leurrer l’internaute ou l’usager par l’envoi de faux messages ou l’émission d’appels téléphoniques en se faisant passer pour des tiers de confiance », prévient site internet spécialisé Cybermalveillance.gouv.fr.

La Caisse des dépôts rembourse

La Caisse des dépôts, qui gère le dispositif CPF, assure que les droits perdus sont rétablis par la suite. Mais il faut d’abord signaler la fraude. Une démarche chronophage et source de stress, comme en témoignent certains : « Heureusement que j’ai pu récupérer l’argent. Mais j’ai dû passer des après-midi entières à faire des démarches. J’ai dû appeler au moins 100 fois l’organisme, je suis allée porter plainte à la gendarmerie, j’ai écrit à la Caisse des dépôts et ce n’est qu’au bout de trois mois que j’ai récupéré mon argent », a confié Peggy Breney à France Info . La commerciale de 42 ans avait vu 4 300 € partir en fumée, après avoir été victime d’une telle arnaque.

Des mesures pour prévenir les fraudes

L’ampleur des fraudes a forcé le portail public à réagir. Des mesures sont prises pour prévenir les dégâts et ne plus les subir après coup. Elles visent à vérifier la qualité des formations et la bonne application de leurs promesses.

—————

Repéré depuis https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/2021-08-24/voici-comment-eviter-les-escroqueries-au-compte-personnel-de-formation-cible-des-arnaqueurs-4a54f6b2-b8b1-4f20-be88-c14f09150033