Cette thèse modélise l’activité d’apprentissage dans les plateformes LMS (Learning Management System) en vue d’optimiser l’efficacité des utilisateurs. Ce projet de thèse est né d’une préoccupation pratique, à savoir comment faciliter l’utilisation des plateformes LMS chez les enseignants et apprenants des pays en voie de développement qui font face à la fracture numérique et éducative.

Modèle OCAPI

La mise en oeuvre d’un modèle analytique de l’activité dans les plateformes LMS est baptisé OCAPI. Il a pour ambition :

  • de simplifier la logique fonctionnelle;
  • d’agir sur l’environnement d’apprentissage en tenant compte du contexte d’utilisation (modèle utilisationnel).

L’analyse fonctionnelle met à jour 5 catégories de fonctions des LMS : Organiser, Informer, Collaborer, Accompagner. Le modèle OCAPI se présente comme un configurateur adaptatif et contextuel des plateformes qui automatise l’analyse utilisationnelle et se positionne comme un module d’aide à la décision pédagogique.

Application du modèle

Deux plateformes mettent à l’épreuve le modèle par l’analyse des traces de l’historique de l’activité d’enseignement – apprentissage dans deux contextes différents. Ce sont 8 563 entités représentatives du comportement des deux LMS qui ont été analysés. Des constantes et des différences sont observées :

  • Primauté de la Fonction INFORMER;
  • Utilisation de la plateforme comme outil et interface de mise à disposition de l’information et d’accès aux contenus;
  • Un outil de communication entre les différentes parties prenantes;
  • Dans une moindre mesure utilisation de fonctionnalités pédagogiques (soumission des travaux, création de contenus, édition…) dans des proportions très réduites.

Source

Téléchargement de la thèse Réingénierie des fonctions des plateformes LMS par l’analyse et la modélisation des activités d’apprentissage : application à des contextes éducatifs avec fracture numérique  par Merlin Ferdinand Lam

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01591038/document