Avec PowerZ, Emmanuel Freund et deux anciens cadres de Shadow s’attaquent avec les codes du jeu vidéo au marché si compliqué de l’éducation. Ils viennent de lever 3 millions d’euros en amorçage avec l’ambition d’être prêts pour la rentrée 2021.

Emmanuel Freund n’a pas mis longtemps pour rebondir. Parti officiellement en avril de Blade — la startup derrière l’ordinateur ultra-puissant dans le cloud baptisé Shadow — l’affable entrepreneur ambitionne avec PowerZ de révolutionner le marché de l’éducation et de l’apprentissage scolaire. La startup fait une entrée remarquée en levant 3 millions d’euros en amorçage auprès du fonds européen spécialisé dans la EdTech, Educapital, le groupe d’édition Hachette Livre et de business angels connus, parmi lesquels Pierre Kosciusko-Morizet, fondateur de PriceMinister, Michaël Benabou, co-fondateur de Veepee ex-Vente-Privée.com et Octave Klaba, fondateur d’OVHcloud. « Convaincus par l’ambition et la pertinence de PowerZ, Hachette Livre a fait le choix d’investir pour la première fois dans une entreprise dès sa création » , déclare Arnaud Nourry, PDG d’Hachette Livre, cité dans un communiqué.

Même en arrivant sur un marché qui lui est inconnu, Emmanuel Freund n’est jamais loin du jeu vidéo, secteur sur lequel Shadow a concentré son développement. Avec ses associés Yann Carron de la Carrière et Arnaud Lamy, respectivement anciens directeur marketing et directeur technique de Blade, il a décidé de révolutionner les méthodes d’apprentissage des enfants en utilisant les codes du jeu vidéo. « On veut réussir à faire quelque chose dans l’apprentissage d’aussi addictif que Fortnite ou Animal Crossing », explique le titulaire d’un magistère de Jussieu et d’un DEA d’Orsay en mathématiques. « Il y a de très bons projets mais ce sont des applications qui restent très peu ambitieuses techniquement car elles manquent de financements. Elles sont souvent mono-domaines : l’astronomie, les langues, la botanique, etc. Avec PowerZ, on veut un monde ouvert, captivant et qui s’adapte à l’élève, à ses aptitudes. »

—————

Repéré depuis https://www.maddyness.com/2020/09/16/powerz-imagine-rendre-lapprentissage-scolaire-aussi-addictif-que-fortnite/