L’ est un néologisme qui indique la place essentielle de l’apprendre dans le changement de paradigme actuel en matière de professionnelle. Plusieurs signes nous laissent penser que le monde de la formation est en train d’adapter un référentiel dans lequel l’apprenant prend une part plus active.
Si les usages du ont une répercussion énorme sur les façons d’apprendre, de manager, de situer son rapport au savoir, d’accéder à des informations, d’établir des relations plus horizontales avec les autres ces usages sont intégrés dans une transformation sociétale, économique de grande ampleur. Les réformes de la formation suivent ce mouvement plutôt qu’elles ne le précèdent. La dernière en date ouvre des perspectives et adresse un signal qui est perçu par l’ensemble des professionnels comme une opportunité de changer la donne de rendre un peu plus concret le slogan « être acteur de la formation ». Gageons qu’elle participe à l’une des finalités constantes de la formation professionnelle qui reste d’ouvrir des espaces de dialogue, de renforcement des compétences et d’émancipation qui consolident notre démocratie.