Au moment où le Gouvernement réunit les acteurs de la formation pour leur présenter ce que devrait être la prochaine application CPF la réponse ne va pas de soi.

A quoi servira l’appli CPF ?

Pour rappel l’application CPF doit permettre à tout titulaire d’un compte de connaître ses droits, choisir sa formation et s’y inscrire. Une fois la formation réalisée, l’organisme de formation sera directement réglé par la Caisse des Dépôt et Consignation et pourra suivre l’état d’avancement de ses règlements. Et tout ceci en quelques clics.

  • Satisfaire aux règles de la formation professionnelle.
  • Satisfaire aux exigences du CPF
  • Satisfaire aux règles spécifiques de la Caisse des Dépôts et Consignation
  • Accepter peut-être demain la double voire multi facturation
  • S’adapter aux contraintes d’un marché BtoC
  • Faire face au problème de TVA

En conclusion, y aller ou ne pas y aller ?

La réponse appartient à chaque organisme en fonction de son environnement particulier. Pour faire simple, les réponses des organismes de formation devraient se répartir de la façon suivante :

Y aller évidemment

Se retrouveront probablement dans cette catégorie les grands organismes de formation et les petits OF spécialisés dans les Langues, la Bureautique, le Cléa et ne l’oublions pas les auto-école VL / PL puisque les permis B et Poids lourds sont éligibles au CPF.

Détourner son chemin

On retrouvera une liste d’organisme probablement très longue :

  • Les organismes non encore datadockés : contraintes administratives trop élevées,
  • Les organismes n’ayant pas d’offre certifiante : problème d’éligibilité au CPF,
  • Les organismes positionnés sur un marché Premium (conseil/expert) : certainement trop cher vu les montants CPF,
  • Les organismes n’ayant pas de catalogue inter : trop éloigné du marché BtoC,
  • Les organismes de petite taille


Repéré depuis https://www.blog-formation-entreprise.fr/organisme-de-formation-faut-aller-lappli-cpf/