« Nous sommes dans une bataille de « l’influence » et de la « construction » de l’opinion via les médias, et l’État doit prendre la mesure des enjeux, d’où cette obligation d’investir l’ aux médias comme une discipline académique. Il est urgent d’ la grammaire médiatique aux élèves : comment se fabrique l’information, l’image, qui parle ?
 Enseigner les techniques médiatiques, susciter la liberté d’expression impose que le monde enseignant partage le pouvoir avec les élèves. C’est une nouvelle culture du rapport entre professeur et élève.Nous vivons une époque où les nouvelles générations maîtrisent les technologies beaucoup mieux que leurs aînés. C’est la première fois qu’une génération n’a rien à apprendre des adultes. C’est une fébrilité extrême et une remise en cause de la gestion du pouvoir pour les adultes…

La culture passe par la capacité de chacun à communiquer au travers des réseaux. Ce n’est pas uniquement la maitrise des outils mais également la compréhension des modes de communication : audio, texte, video

Repéré depuis www.la-croix.com