Apprendre, former est un processus complexe, long et personnel. Notre pente naturelle étant de vouloir rendre simple ce qui ne l’est pas, cela nous conduit bien souvent à confondre « savoir » et « connaître ». Plongée dans la complexité de l’apprentissage.

Abracadabra !

Illusion de savoir

Savoir, ou penser savoir ? La nuance est faible, mais au moment de mettre en œuvre ses savoirs (ou savoir-faire) la différence peut être grande. Voici quelques exemples :

  • expliquer ce qu’est l’équinoxe : un équinoxe ou une équinoxe ?
  • exporter un fichier excel en CSV : le séparateur, la virgule ou le point-virgule ?
  • chanter la gamme de do : où sont situés les 2 demi-tons ?
  • traverser un rond-point : quelle est la différence entre un rond-point et un sens giratoire ?

Il est fréquent de se rendre compte qu’il reste encore des choses à apprendre sur un sujet qu’on pensait pourtant connaître. C’est fréquent, et n’a rien à voir avec une perte de mémoire. Les notions manquantes n’ont tout simplement jamais été acquises car nous avons une tendance naturelle à croire que tout est plus simple qu’il n’en est réellement.

Cette petite distorsion cognitive est à l’origine des efforts d’apprentissage qu’on arrête trop tôt, ou qu’on ne fait tout simplement pas en pensant légitimement qu’ils n’étaient pas nécessaires.

 

Illusion de former

Former est un processus long et complexe qu’il est parfois tentant de vouloir simplifier.

La forme de simplification la plus extrême est souvent celle du tunnel sans fin de l’exposé théorique, ou le monologue du formateur ne laisse que trop peu de place à l’exploration, l’expérimentation par les stagiaires, les essais/erreurs qui permettent de faire un tour complet d’un sujet, y compris les expériences ratées.

L’illusion de former, c’est quand le formateur s’agite et que les stagiaires l’écoutent et le regardent passivement.

 

Illusion d’apprendre

Cette dernière illusion est également courante. Elle apparaît par exemple lors du visionnage d’un bon tuto où ce qui est montré et expliqué semble simple tant celui qui l’expose maîtrise son sujet. Il est alors possible de s’imaginer capable de reproduire du premier coup ce savoir-faire. Ceux qui ont raté leur première mayonnaise ou chantilly savent de quoi il est question :)

 

 

 

« Attention aux illusions en formation ! »David Copperfield