Le Mobile Learning arrive vite. Êtes-vous prêt ?

Le Mobile Learning arrive vite. Êtes-vous prêt ?

Dans 15 ans, il paraîtra improbable de devoir s’arrêter derrière un bureau pendant près d’une heure pour apprendre quelque chose. Tout comme il parait aujourd’hui improbable de devoir se rendre dans une agence de voyage pour acheter un billet d’avion, ou au guichet de sa banque pour demander un relevé de compte.

via GIPHY

Imaginer que l’apprentissage va devenir complètement mobile (laptop, tablette, smartphone et autres devices plus récentes) nous apparaît déjà comme une évidence. Pourtant, on voit encore difficilement émerger ce standard dans nos entreprises et nos écoles.

La faute à trois facteurs :

  • Le support :
  • La demande
  • L’offre

Pourquoi notre téléphone n’est-il jamais utilisé à des fins utiles pour notre job et notre carrière, alors que nous l’avons constamment dans la poche et que nous le consultons plus de 50x par jour ?

Que s’est-il passé ?

L’ sur mobile a commencé à être sérieusement étudié à la fin des années 1990 — soit près de 10 ans avant le premier iPhone.

L’arrivée d’un duopole dans la technologique mobile

Ces conditions ont bien évolué au cours des 15 dernières années. Les smartphones se sont d’abord développés dans les milieux professionnels au cours des années 2000 (Blackberry en tête), avant que leur utilisation ne se démocratise auprès du grand public quelques années plus tard.

’est le début du bring your own device (BYOD), qui consiste à amener ses équipements personnels au bureau pour en faire une utilisation professionnelle, au bénéfice de l’employé (praticité) et de la société (coût).

Bien qu’elle ne soit pas encore la norme, les avantages de cette pratique sont faciles à percevoir :

  • Equité
  • Accessibilité du contenu
  • Déploiement global, agile et immédiat
  • Personnalisation de la formation

Le mobile entraine un changement de paradigme

On peut être sceptique sur le fait d’encourager ses employés à utiliser leur propre téléphone au bureau. Mais le choix de développer ou non une politique de BYOD n’a finalement que peut d’impact : les employés amèneront leur smartphone avec eux au bureau, qu’on les encourage à les utiliser ou non.

L’apprentissage est omniprésent

L’explosion des plateformes web et applications mobiles gratuites a fait de l’apprentissage en ligne une véritable commodité. C’est aujourd’hui un usage parfaitement intégré à notre quotidien, et on s’est vite habitué à n’être qu’à quelques clics de n’importe quelle information.

Le rôle du formateur va considérablement évoluer

Pour que le mobile prenne sa place dans la continue, il faut 1) que la technologie à disposition soit assez mature (c’est le cas), 2) que les employés aient intégrés le mobile dans leurs usages (c’est le cas), 3) que des outils permettent de créer et diffuser des contenus facilement sur mobile (c’est le cas), et que les parties prenantes (concepteurs pédagogiques, formateurs, responsables formations, digital) aient perçu les enjeux d’un tel changement.

Notre solution s’appelle Pangone, j’espère qu’elle vous aidera dans votre quête.

Nous commençons tout juste à percevoir l’importance qu’ils prendront dans nos entreprises, et les changements qu’ils entraineront dans l’éducation, la formation et le développement personnel. Mais il nous appartient aujourd’hui de façonner ces usages et de les tourner à notre avantage.

 

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous