La mémoire est-elle augmentée ? mémoriser en question… – Veille et Analyse TICE

La mémoire est-elle augmentée ? mémoriser en question… – Veille et Analyse TICE

Pourquoi sommes-nous de plus en plus nombreux à prendre des photos dans des moments forts que nous oublions même parfois de vivre ? Lors d’un mariage par exemple, le photographe que l’on payait pour conserver les traces de l’évènement est de plus en plus souvent complété voire remplacé par les photos que chacun aura l’occasion de prendre même avec son smartphone. Pourquoi conservons-nous à domicile de nombreux souvenirs dont, bien sûr les photos tirées sur papier ou, encore récemment, les cartes postales ? Notre mémoire nous joue des tours.

La mémoire physique (la pierre, le papier) et la mémoire désormais électronique (magnétique, #numérique) ont permis de figer de plus en plus de traces au mieux de la fidélité de conservation (sachant que cela est en constante évolution). Elles sont à l’extérieur à l’humain et, de par leur fiabilité, améliorent ou suppléent aux défaillances de la mémoire interne. L’hypothèse selon laquelle nous n’aurions plus besoin de mémoriser à cause de l’externalisation est une erreur. Au vu de la relative fiabilité de la mémoire humaine, il est au contraire encore plus important de faire travailler ensemble mémoire interne et mémoire externe. Pourquoi ? Parce que face à des situations variées, nouvelles ou non, il faut passer par les mémoires humaines pour engager les comportements adaptés, et parfois faire appel à la mémoire externe ce qui suppose une mémoire interne. L’être humain, en concevant des outils, instrumente ses comportements et doit donc se transformer face à ces nouveaux environnements. Ceux et celles qui prétendent que l’on veut supprimer le travail de la mémoire et des apprentissages par coeur confondent disponibilité immédiate en mémoire et utilisation des ressources pour résoudre un problème ou aborder une situation. Face à un problème complexe, le spécialiste, l’expert mobilise d’abord sa mémoire interne. Si celle-ci est efficiente, elle suffira. Mais dans de nombreux cas, elle est mise en question et il faut avoir recours à la mémoire externe, et même parfois aux instruments (calculatrices et autres programmes informatiques).

Il n’y a pas de bon commencement pour apprendre et mémoriser. Il y a par contre la nécessité d’articuler apprentissages simples et apprentissages complexes. Les situations formelles sont souvent les plus simples, les situations informelles sont parfois complexes. Dire qu’il faut aller du simple au complexe n’est que l’une des manières de faire. Dire qu’il faut mémoriser systématiquement avant de faire une tâche c’est réduire le complexe au simple. Ce sont souvent les experts qui disent cela, et souvent a posteriori. Il est plus facile d’expliquer les choix complexes faits après qu’ils aient été faits qu’avant. Cela peut paraître banal. La mémoire joue des tours dont le pire est la reconstitution fallacieuse et inconsciente des faits et des processus. Celui qui a mémorisé, qui est censé savoir, a souvent tendance à penser que les autres doivent faire comme il croit avoir fait. Cette rationalisation a posteriori du processus d’#apprentissage et surtout d’enseignement a porté la #pédagogie par objectifs au-devant de la scène au début des années 1970. Elle a montré ses limites, elle aussi et pour les raisons que nous venons d’évoquer.

Souhaitons donc que l’environnement informationnel et communicationnel qui s’est installé et qui continue de se développer permette aux éducateurs de dépasser certaines querelles qui sont souvent des querelles d’anciens et de modernes. Souhaitons que désormais la question de la mémoire ne se limite pas à une question mécanique, mais qu’elle soit prise dans toute sa complexité, liée justement à l’augmentation permise du fonctionnement mental globale et plus généralement du fonctionnement humain. Vouloir faire société c’est aussi prendre en compte ce contexte renouvelé.

 

2018-01-01T20:40:38+01:00septembre 25th, 2017|Categories: Cognition et Communication, Curation triée|Tags: , , |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.