Les responsables de formation se préparent à une réforme de rupture (Matinée (…) – Actualité de la formation

Les responsables de formation se préparent à une réforme de rupture (Matinée (…) – Actualité de la formation

Les adhérents du Groupement des acteurs et responsables de #formation (Garf) se sont projetés dans la future réforme lors d’une matinée d’actualité organisée dans les locaux du groupe Engie à La Défense (92), vendredi 23 mars.

Levier du dialogue social

Crédité en euros et directement accessible par une application mobile, le CPF de la réforme s’affirme comme un droit individuel à la seule main du salarié. Avec le risque, pour l’entreprise, de « perdre » le CPF. Le Garf veut en faire un levier du dialogue social.  » La co-construction est un bon moyen de conforter la responsabilisation de l’individu dans son parcours de formation », déclare Philippe Bernier du cabinet Caraxo. Le co-investissement pourrait se développer collectivement via des accords collectifs et individuellement via les entretiens professionnels. Certains groupes comme l’assureur AG2R La Mondiale, présent à cette matinée d’actualité, ont déjà mis en place des CPF accompagnés sur le temps de travail autour de formations certifiantes.  » La communication sur les dispositifs du CPF doit être renforcée, notamment auprès des non qualifiés », ajoute Philippe Bernier. Ce modèle « gagnant-gagnant » implique de connaître et de savoir concilier les besoins de l’entreprise et les projets professionnels des collaborateurs. Pour le Garf, les responsables de formation « doivent donner du sens à la réforme ».

2018-04-09T10:18:19+02:00avril 13th, 2018|Categories: Curation triée, Méthodes et organisation|Tags: |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.