Genèse du projet

Bien que Moodle ait été choisi comme principale plateforme LMS, l’ISAE-SUPAERO ne souhaitait pas s’enfermer dans une solution monolithique.

Pour autant, cette diversité ne devait pas compromettre la cohérence de l’ensemble. L’utilisation de standards comme xAPI et LTI s’est donc rapidement imposée.

Tableaux de bord

En 2 mots, les tableaux de bord sont organisés en 4 niveaux allant de données plutôt quantitatives vers des données plus qualitatives :

  1. Engagement : les apprenants sont-ils actifs, impliqués ?
  2. Progression : les apprenants avancent-t-ils, se rapprochent-t-ils de leur objectif ?
  3. Réussite : le travail des apprenants se traduit-il par des évaluations positives ?
  4. Compétences : le travail des apprenants se traduit-il par l’acquisition de nouvelles compétences ?

L’idée pour chacun de ces niveaux est d’aller chercher des indicateurs que l’on n’a pas l’habitude de trouver dans un LMS. Il peut s’agir, par exemple, d’indicateurs de positionnement de l’apprenant par rapport au groupe auquel il appartient :

  • Engagement : suis-je plus ou moins actif que mes camarades ?
  • Progression : suis-je en avance ou en retard par rapport à mes camarades ?
  • Réussite : ai-je de meilleurs ou moins bons résultats que mes camarades ?
  • Etc.

Perspectives

On l’a vu, ce premier cycle de développement a apporté de nombreux résultats. Mais un projet de Learning Analytics est par nature itératif. Le projet xDash va donc se poursuivre en 2020.

Un grand merci à Laurent Dairaine, Bruno Ilponse, et au-delà à toute l’équipe d’ISAE-SUPAERO, pour son implication, sa créativité et ses qualités humaines !

—————

Repéré depuis http://fraysse.eu/fr/learning-analytics-a-isae-supaero/