La génération Z a compris que tout est foutu, selon Georges Lewi

La génération Z a compris que tout est foutu, selon Georges Lewi

Trois valeurs et trois droits caractérisent la génération Z, selon Georges Lewi, auteur et spécialiste des marques. La génération Z c’est celle qui suit la génération Y, qui est née avec le numérique, les smartphones et les réseaux sociaux. Georges Lewi s’est exprimé en ouverture de la journée nationale des études organisée par l’Adetem le 24 janvier à Paris.

Trois principes pour la génération Z
Trois principes caractérisent la génération Z. “Le premier élément, c’est la rencontre, ce qui est différent de la génération Y. ils fonctionnent d’abord en micro communautés, pas de grands blocs. C’est une société en rhizome” pense Georges Lewi. C’est-à-dire un modèle de fonctionnement non hiérarchique.

Le deuxième principe est une demande de transparence. “Avec le souci que les organisations ne peuvent pas se mettre autant à poil que aussi loin que les internautes” constate l’auteur. Et, dernier principe, “c’est la victoire des valeurs féminines” estime-t-il. Il en veut pour preuve que 74% des blogs sont tenus par des filles.

 

Croire au hasard heureux
Autre valeur, la rencontre et le partage, la sérendipité, où l’on découvre quelque chose d’important par hasard, en se trompant, en cliquant au mauvais endroit par erreur, par accident. “C’est la logique du hasard heureux, leur optimisme vient de là” conclut Georges Lewi.

La sérendipité, le hasard… Alors que le monde n’a jamais été aussi petit. Mais surtout ils fonctionnent en groupe (ou communautés) et savent qu’ils sont la transformation du monde.

Repéré depuis La génération Z a compris que tout est foutu, selon Georges Lewi | La Revue du Digital

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous