Apprentissage et formation professionnelle : les TPE-PME au centre des réformes

Apprentissage et formation professionnelle : les TPE-PME au centre des réformes

Le plan de rénovation du modèle social actuel voulu par Emmanuel Macron se poursuit. Après la publication des ordonnances sur le code du Travail, la deuxième phase s’attaque à l’apprentissage, à la formation professionnelle et à l’assurance chômage. Les TPE-PME sont les premières concernées par ces changements.

« L’échec » de l’apprentissage dans les PME

Emmanuel Macron souhaite développer l’ durant son mandat et l’élargir à « toutes les professions et […] tous les métiers. » En Corrèze le 4 octobre, il a déclaré vouloir arrêter « avec le défaitisme français » et « avec ceux qui disent que l’apprentissage c’est pour ceux qui ne réussissent pas ». Muriel Pénicaud a, elle, pointé le doigt sur une déficience française : « en France, seuls 7 % des jeunes sont en apprentissage. Tous les pays qui ont vaincu le chômage de masse affichent un taux de 15 %, voire 20 %. »

Si elle aboutit, cette réforme portant sur l’apprentissage et la professionnelle des salariés devrait créer, en France, des emplois pour 150 000 chômeurs ainsi que 150 000 jeunes en apprentissage avant la fin du quinquennat d’Emmanuel Macron.

 

2017-11-20T08:21:39+01:00novembre 23rd, 2017|Categories: Curation triée, Méthodes et organisation|Tags: , |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.