Internet ne rend pas plus bête, il rend «méta-ignorant» | Slate.fr

Internet ne rend pas plus bête, il rend «méta-ignorant» | Slate.fr

Nous sommes de moins en moins au courant de ce que nous ignorons.
Internet est un endroit tellement gigantesque qu’on en ignore la taille (certains spécialistes parlent d’un milliard de milliards d’octets). Tout ce que l’on sait, c’est qu’il regroupe l’essentiel des connaissances de l’humanité. Et pourtant, quand on voit la quantité de contenus plus ou moins bêtes qui s’y trouvent (une vidéo d’une femme portant un masque de Chewbacca peut récolter des millions de vues), on peut facilement se dire qu’internet est mal utilisé et qu’il nous rend tous les jours un peu plus bêtes.

Oubli automatique

Cela montre qu’internet, de par sa capacité de stockage, nous incite à moins mémoriser d’informations dans notre cerveau, car nous sommes persuadés que le World Wide Web les retrouvera facilement pour nous. «Ce phénomène a trouvé un nom, l’effet Google, pour décrire cet oubli automatique d’informations qui peuvent être trouvées en ligne»,écrit Science of Us. Notre cerveau a mis en place un nouveau système d’apprentissage, où«les faits sont moins susceptibles d’être retenus et plus facilement oubliés».

Internet ne rend pas forcément plus stupide. Mais le fait que l’on sache qu’internet regroupe toutes les informations du monde nous rend un peu plus paresseux, et nous pousse à trier ce qui défile quotidiennement sous nos yeux. Le risque étant de ne se concentrer que sur les domaines qui nous intéressent plus que d’autres et d’ignorer le reste. «Le gros risque n’est pas que l’internet nous rende moins informés ou nous désinforme, conclut le site. C’est qu’il puisse nous rendre méta-ignorants, c’est-à-dire moins au courant de ce que nous ne savons pas.»

 

2016-09-25T20:59:45+02:00septembre 27th, 2016|Categories: Cognition et Communication, Curation triée|Tags: , |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous