Expert en organisation, management et communication, le formateur-coach que je suis adhère totalement à l’esprit ludique, bienveillant et professionnel de la pédagogie docendi. 

EN MODE FORMATIONS À DISTANCE : ADAPTABILITÉ DE L’ANIMATEUR, TRAC ET CHOIX DE L’OUTIL DE WEBCONFÉRENCE ADÉQUAT

Spécialiste des formations dédiées aux soft skills, docendi a choisi de transposer ses formations en 100 % distanciel en raison de la crise sanitaire inédite que nous venons de vivre et du confinement qui en a découlé. Comment reconstituer la pépite du présentiel, qui permet d’interagir partager, ressentir, expérimenter, au plus proche du quotidien professionnel des apprenants ? Comment respecter l’approche avant / pendant / après, garante d’un parcours de formation ayant vocation à développer des compétences durables ?

Cette formation à distance a été déclinée en 6 modules de 2 heures, avec 4 thématiques différentes toutes liées à l’organisation, au management et aux soft skills des managers. L’ensemble a été réparti sur trois jours.

En termes d’outil, j’ai utilisé l’une des solutions de classe virtuelle du marché afin de créer des groupes et sous-groupes, à l’image de ce que je fais d’habitude en présentiel. Inutile de préciser que, durant la première heure d’animation, j’ai eu le trac ! Comme lors de ma première session de formation présentielle réalisée pour docendi…

ENTRE DIFFÉRENCES ET BÉNÉFICES, DES FORMATIONS À DISTANCE À LA SAVEUR DE PRÉSENTIEL

Que dire du 100 % distanciel, grâce à la classe virtuelle, si ce n’est qu’il reste très proche du présentiel ? Moyennant la prise en compte de certains axes de vigilance. Parmi ceux-ci : le rythme insufflé lors de chaque séquence pédagogique – le moindre temps mort pouvant s’avérer contreproductif. J’ai donc fait marcher mon lobe préfrontal (rires). L’idée étant de conserver un niveau d’attention maximal chez les apprenants. En l’occurrence, ces derniers se sont montrés très à l’écoute, sans doute grâce à leur usage régulier des outils de visioconférence. Et je me suis moi-même maintenu à ce niveau d’écoute élevé.

QUELQUES AJUSTEMENTS À OPÉRER AVEC LA PRATIQUE, EN TERMES D’ÉNERGIE ET DE VIGILANCE TECHNIQUE

Je retire de ces premières formations à distance que les 2 heures en 100 % distanciel requièrent une énergie différente de celle mobilisée en présentiel. Il faut dire que, dans cette nouvelle configuration, j’étais moi-même en apprentissage ! Une fois les automatismes créés, l’énergie à déployer sera moindre. L’écoute active doit également être maximale, le son nous parvenant de manière moins naturelle qu’en face-à-face.

—————

Repéré depuis https://www.docendi.com/blog/formations-a-distance-presentielles-docendi-culture-pedagogique-360/