La formation en chiffres #37 : 34% – RHEXIS

La formation en chiffres #37 : 34% – RHEXIS

Un tiers des entreprises européennes (34%) externalisent ou envisagent d’externaliser un processus RH et/ou paie. Autant que la moyenne des entreprises mondiales, mais plus que celles d’Asie et bien moins que celles d’Amérique Latine. Ce mois-ci, nous vous proposons, avec l’étude Grant Thornton sur l’externalisation dans le monde, de prendre un peu de hauteur et d’envisager le sujet de l’outsourcing à l’échelle internationale.

Qui externalise quoi sur la planète ?

Dans les entreprises du monde entier, les fonctions RH et paie sont globalement plus souvent externalisées (34%) que les fonctions financières et comptables (27%). Dans l’Union européenne, l’écart est encore plus significatif, les chiffres s’élevant respectivement à 34% et 22%. Les processus internes RH et paie apparaissent donc comme des candidats plus naturels à l’outsourcing, en raison sans doute de leur complexité.

Pourquoi et comment externalise-t-on ?

À l’échelle du monde, la fiabilité des services (56%) arrive devant le coût (43%) parmi les critères de sélection des prestataires les plus souvent cités par les entreprises. Seule exception : le monde anglo-saxon, États-Unis en tête, prête davantage attention au coût. Les dirigeants asiatiques et latino-américains, en revanche, se préoccupent bien moins de ce facteur. Il en va de même pour les petites entreprises, qui s’intéressent davantage à la confiance qu’au prix.

Source : Etude Grant Thornton – Externalisation, au-delà des compétences techniques – 23 novembre 2015

2018-01-01T21:03:21+01:00mai 11th, 2016|Categories: Curation triée, Méthodes et organisation|Tags: |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous