« Apprendre c’est pas pour moi, de toute façon j’ai toujours été nul à l’école », ou encore « je ne suis pas capable d’apprendre ça, je ne l’ai jamais été et je ne le serai jamais !»! Qui n’a pas déjà entendu une de ces phrases et/ou l’a, plus ou moins, acquiescée ? 

Que nous disent les sciences cognitives à propos de nos capacités d’apprentissage ?

Apprendre c’est un outil intrinsèque à notre manière d’exister! Et cette capacité est loin de se résumer à la période de nos apprentissages scolaires, réservée exclusivement à l’enfance ou l’adolescence, restreint à certains domaines privilégiés ou possible que pour certaines personnes. Les sciences cognitives nous ont révélé que nous apprenons TOUS, tout le temps, tous les jours et toutes les secondes ! Pourquoi ? Parce que nous sommes programmés pour apprendre ! Nous traitons en permanence, sans que nous en ayons nécessairement conscience, les informations de notre environnement : nous essayons de comprendre les règles qui les régissent pour ainsi mieux s’adapter.

Utilisons ces clefs issues des connaissances en sciences cognitives qui sont cruciales, notamment pour mieux apprendre, améliorer ses compétences ou encore pour mieux s’adapter dans un environnement très changeant. A l’heure où les métiers de demain n’existent pas encore, où nos capacités d’apprentissage sont le moteur de la transformation de nos organisations, nous devons ré-apprivoiser cette notion d’apprentissage que nous avons parfois entouré de trop nombreuses contraintes ou limites. Il faut les remettre au centre de nos réflexions, s’en saisir pour les mettre au service d’une ambition commune.

—————
Repéré depuis https://www.rhinfo.com/thematiques/developpement-professionnel/et-si-nous-pouvions-tout-apprendre