Si les pays asiatiques dominent largement les rapports du PISA sur l’#éducation mondiale, ils brillent également dans le #digital learning. Et pour les immenses populations de la Chine et de l’Inde, l’#e-learning représente avant tout une solution aux défis démographiques.

L’e-learning et la Chine

L’e-learning est depuis longtemps une réalité dans les pays asiatiques, où la Chine arrive en tête du marché. Dans cette gigantesque nation, le potentiel du marché de l’e-learning est colossal, avec plus de 650 millions d’utilisateurs d’internet, dont 80% par le biais de smartphones et de tablettes. Sur ce total, 100 millions de personnes utilisent fréquemment des programmes e-learning.

L’e-learning comme solution au problème démographique indien ?

L’e-learning est également présent en force en Inde, mais pour des raisons propres à cette immense nation. L’éducation en Inde fait face à de très sérieuses difficultés, confrontée à une population très jeune (plus de 50% des Indiens ont moins de 25 ans). Face au manque criant de moyens, à l’horizon 2022 l’Inde devrait connaître un déficit de 250 000 millions de travailleurs qualifiés.

La Chine et l’Inde représentent d’énormes marchés économiques à eux deux. Pour la chine, le CA de l’e-learning est attendu à près de 6 milliards de dollars ; pour l’Inde, il s’agirait plus « modestement » de près de 1,3 milliards de dollars.