Le elearning est devenu digital learning. Simple mue, travestissement, réelles différences ? Pourquoi le digital learning peut-il être différent de son prédécesseur, alors qu’il semble ne faire que réinventer la roue ?