L’effet wahou – wow chez nos amis anglo-saxons – désigne en communication ou en marketing l’effet de surprise et d’admiration déclenché par la présentation d’une campagne ou d’un concept créatif fort. Mais quand la fièvre du wahou s’empare des DRH et responsables formations, ce sont les organismes qui dansent… Explication.

Impressionner les commanditaires des formations

Le croirez-vous ? La soif de wahou a gagné la formation professionnelle. C’est particulièrement vrai lorsque les entreprises procèdent à la sélection d’un prestataire de formation via un appel d’offres : commanditaires, DRH et responsables formation veulent leur comptant de wahou pour être contents. Ou, en tout cas, pour choisir l’organisme de formation de leurs rêves.

L’effet wahou, ou comment sortir du lot

Posons-nous sérieusement la question : à quoi tient-il, cet effet wahou ? Où se cache-t-il ?  Dans le rythme de la présentation ? Les couleurs du Powerpoint ? Le charisme du ou des orateur(s) ? La voix, la diction, la force de conviction ?

Avançons un élément de réponse, même s’il y en a sans doute d’autres. Ces dernières années, la formation professionnelle a appris comme jamais à séduire, susciter et maintenir l’attention, créer de l’interactivité. La créativité des concepteurs de formations montre toute son efficacité dans ces domaines. Dans ce contexte, est-il si surprenant que les DRH et responsables de développement des compétences attendent, eux aussi, cet effet wahou que ne manqueront pas de ressentir les bénéficiaires de la formation ?


Repéré depuis https://blog.cursuspro.com/appels-doffres-formation-il-est-ou-effet-wahou/