Digital learning : quand la matrice nous rattrape. Par Philippe Gil – Focus RH

Digital learning : quand la matrice nous rattrape. Par Philippe Gil – Focus RH

Vous vous souvenez tous de la scène culte du film “Matrix”, lorsque Keanu Reeves demande à sa partenaire Carrie Anne Moss si elle sait piloter un hélicoptère… La réponse aurait du être non.

La #formation régénérée grâce au #digital

En trois ans, le #digital learning s’est imposé comme un levier puissant de re-engineering de nos modalités de formation, mais aussi de nos façons de piloter, organiser, mesurer et penser la formation.

Si les puristes trouveront que les concepts sont légion et traduisent davantage une approche marketing de la formation que d’une réelle révolution, il faut bien admettre que ce déluge de nouvelles approches a permis de régénérer l’offre quelque peu plombée par le #e-learning façon année 2000.

Tester et évaluer les nouvelles approches

Mais ce n’est pas tout : les technologies digitales nous poussent à nous pencher sur le cœur du réacteur. Elles nous ré-interrogent sur la façon dont nous apprenons seul ou avec les autres. Le NeuroLearning éclaire comment notre cerveau apprend et nous amène à ré-évaluer nos pratiques pédagogiques. La #pédagogie sociale, répartie, collaborative, les communautés apprenantes font évoluer nos perceptions au travers des réseaux sociaux, de l’#apprentissage entre pairs ou encore de la co-construction des savoirs.

Tester et évaluer les nouvelles approches

Mais ce n’est pas tout : les technologies digitales nous poussent à nous pencher sur le cœur du réacteur. Elles nous ré-interrogent sur la façon dont nous apprenons seul ou avec les autres. Le NeuroLearning éclaire comment notre cerveau apprend et nous amène à ré-évaluer nos pratiques pédagogiques. La pédagogie sociale, répartie, collaborative, les communautés apprenantes font évoluer nos perceptions au travers des réseaux sociaux, de l’apprentissage entre pairs ou encore de la co-construction des savoirs.

Tester et évaluer les nouvelles approches

Mais ce n’est pas tout : les technologies digitales nous poussent à nous pencher sur le cœur du réacteur. Elles nous ré-interrogent sur la façon dont nous apprenons seul ou avec les autres. Le NeuroLearning éclaire comment notre cerveau apprend et nous amène à ré-évaluer nos pratiques pédagogiques. La pédagogie sociale, répartie, collaborative, les communautés apprenantes font évoluer nos perceptions au travers des réseaux sociaux, de l’apprentissage entre pairs ou encore de la co-construction des savoirs.

A propos de l’auteur :

Philippe Gil a occupé des postes à responsabilité au sein de la Cegos et de Demos toujours dans le domaine de l’innovation en formation et du #numérique.Il a créé et co-dirigé 3 start-up du domaine rh et formation : #eLearning Agency, Formastore et BeThe1. Il est aujourd’hui co-fondateur de IL&DI, cabinet de conseil et d’étude, spécialisé en innovation dans la formation et le Digital Learning.

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous