Des méthodes alternatives pour motiver les élèves

Des méthodes alternatives pour motiver les élèves

La proportion préoccupante d’élèves qui sortent du système éducatif formel sans diplôme ou, même s’ils arrivent à décrocher le précieux sésame, ne travaillent que pour l’obtenir sans aucun intérêt pour les contenus d’, incite à adopter de nouvelles approches pédagogiques, alternatives à livresque orienté vers les savoirs plutôt que vers les savoir-faire.
 Deux modèles sont mis en valeur dans l’article. Le premier est l’inquiry learning (apprentissage par l’enquête). L’enseignant y est un accompagnateur des apprenants, ces derniers devant trouver eux-mêmes des informations, à partir d’une situation stimulante et évoluant sans cesse, qu’ils utiliseront et transformeront en connaissances. L’article mentionne à ce sujet une expérience peu banale : un enseignant est parti à l’assaut du Mont Kilimandjaro, en Tanzanie. Ses élèves pouvaient suivre son périple chaque jour à l’aide des coordonnées GPS et en écoutant les baladodiffusions enregistrées par celui-ci à chaque étape de l’ascension. De cette façon, les jeunes ont beaucoup appris sur la culture, la géographie et la politique du pays.
L’autre modèle mis en valeur dans l’article est le service learning, l’apprentissage par le service. Cette approche intègre des services rendus à la communauté par les élèves au curriculum scolaire. Par exemple, une classe peut choisir d’aider un groupe local travaillant à la préservation de l’environnement. Cette pédagogique ajoute donc une dimension concrète à ce que les enfants apprennent à l’école. Ils peuvent faire des liens directs entre ce qu’ils vivent sur le terrain et les mathématiques, les sciences de la vie et de la terre, les sciences humaines, etc. Le genre de rapprochement absent, précisément, dans les approches classiques de l’enseignement, ou cantonné à quelques exemples pseudo-réalistes qui n’impliquent aucun engagement de la part des élèves.

Apprentissage par enquête, par le service communautaire, TIC, portfolios numériques, jeux vidéo sérieux : les moyens de remotiver ceux qui ont perdu la flamme scolaire sont là. Évidemment, aucun d’entre eux n’est une panacée en soi. Pour que cela fonctionne, les enseignants doivent avoir suffisamment de souplesse pour les adapter aux besoins des différents élèves. Et surtout, ils doivent eux aussi être mûs par la curiosité, l’envie de faire autrement…

Repéré depuis cursus.edu

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.