Le Compte personnel de formation (CPF) patine côté salariés – L’Express

Le Compte personnel de formation (CPF) patine côté salariés – L’Express

Les demandeurs d’emploi sont les principaux bénéficiaires du Compte personnel de formation (), qui est en revanche peu mobilisé par les salariés. Le ministère du Travail se dit tout de même satisfait de ce nouveau dispositif.

Sur les 150.000 formations au titre du Compte personnel de (CPF) obtenues depuis le début de l’année, 78% l’ont été par des demandeurs d’emploi et 22% par des salariés. Le dispositif, qui monte en puissance, a remplacé en janvier le Droit individuel à la formation (DIF), qui bénéficiait essentiellement aux salariés.

Déficit d’information dans les petites entreprises

Selon le ministère, qui s’attend à un “rééquilibrage” à terme, plusieurs facteurs expliquent ce retournement de tendance. D’abord, les demandeurs d’emploi bénéficient d’un financement du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP), qui abonde leur compte de 100 heures lorsqu’ils ont un projet de formation.

Satisfecit du gouvernement

Au rang des satisfactions, le ministère met l’accent sur la qualité des formations CPF. Leur durée moyenne est de 481 heures (155 pour les salariés, 571 pour les demandeurs d’emploi), contre seulement 22 heures pour les formations DIF. Le mécanisme du CPF a un “effet démultiplicateur”, explique-t-on rue de Grenelle: il est plafonné à 150 heures, mais “lorsqu’elles ne suffisent pas, il peut être abondé par les entreprises et les Opca pour les salariés, par Pôle emploi, les partenaires sociaux et les Régions pour les demandeurs d’emploi”.

Les premières heures acquises au titre du CPF seront créditées “en mars 2016”, annonce le ministère. En attendant, il est possible de transférer ses heures DIF non consommées.

2018-01-01T21:05:54+01:00décembre 31st, 2015|Categories: Curation triée, Méthodes et organisation|Tags: , |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous