Collaboratif – Pourquoi et comment utiliser son réseau social d’entreprise – Entreprise & Carrières – WK-RH, actualités sociales et des ressources humaines

Collaboratif – Pourquoi et comment utiliser son réseau social d’entreprise – Entreprise & Carrières – WK-RH, actualités sociales et des ressources humaines

Les outils collaboratifs et sociaux transforment l’organisation et les habitudes de travail dans l’entreprise. Le manager connecté perd en autorité ce qu’il gagne en proximité avec ses collaborateurs, plus engagés et plus créatifs.

Echanges immédiats « Souvent un simple “like” ou un petit mot de félicitations peut suffire à motiver les contributeurs », glisse Paola Cinelli, responsable de BibSpace, la plate-forme collaborative de Michelin. Orienté collaboration métier, ce réseau favorise les échanges immédiats entre chaque site de production. Didier Lefèvre, manager transverse, y anime la communauté virtuelle des responsables informatiques d’usine. Il incite ses pairs à jouer le jeu et à se servir de l’#outil pour partager des informations sur leurs projets, sans passer par l’échelon central : « Un manager ne peut plus se permettre de ne pas utiliser le réseau social. Cet espace simplifie les méthodes de travail et offre la possibilité aux collaborateurs des différentes usines de s’entraider. Aujourd’hui, envoyer des questions techniques au siège qui va collecter les réponses, les compiler puis les dispatcher entre les sites n’a plus de sens. »

Discussion ouverte Mais rien ne sert d’être trop directif sur les sites de partage de contenus. Selon Damien Mermet, directeur associé du cabinet de conseil Wavestone et référent d’une communauté interne dédiée aux méthodes d’innovation, la qualité des interventions sur une plate-forme collaborative ne se jauge pas à l’aune du grade de leur auteur. Un chef d’équipe doit donc veiller à ne pas se positionner comme “le plus intelligent” ou le seul détenteur du savoir : « Sur un RSE, le manager n’est pas protégé par son statut », rappelle-t-il. Et, sur des sujets épineux, les salariés n’hésitent pas à interpeller leur patron.
Le collaboratif est d’ailleurs moins une question d’outil que de comportement : comme pour une newsletter, il faut avoir le réflexe de partager des informations et des réussites pour renforcer l’adhésion des salariés à l’entreprise. Le manager doit « se laisser surprendre par l’intelligence collective », insiste Damien Mermet. Pour l’expert en innovation c’est sûr : une équipe créative a la fibre collaborative.

 

2016-12-04T22:17:47+01:00décembre 9th, 2016|Categories: Cognition et Communication, Curation triée|Tags: |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.