Apprenance : construire son savoir pour évoluer dans la société 4.0

Apprenance : construire son savoir pour évoluer dans la société 4.0

En matière d’acquisition des savoirs, un nouvel horizon a été ouvert dans les années 2000 : de l’élève à l’apprenant, de la #formation à l’#apprenance. Apprendre en devenant acteur de l’acte pédagogique. Mais qu’implique l’apprenance ? Et quel est l’impact de l’innovation technologique sur les modes ou méthodes d’#apprentissage ?

L’acte d’apprendre passe par le vouloir, le savoir et le pouvoir apprendre.

  • Vouloir apprendre, c’est y être disposé et s’y être autodéterminé.
  • Savoir apprendre met en jeu les représentations que l’apprenant se fait du processus de formation.
  • Pouvoir apprendre nécessite que l’environnement d’apprentissage convienne à l’apprenant et que sa condition physique – entre autres – le lui permette.

Pour la #pédagogie, l’idée est de :

  • sortir du mantra « un objectif, un contenu, un #formateur, une salle, une feuille de présence, un groupe » ;
  • s’appuyer sur des contextes formels ou informels d’apprentissage « capacitants » [2], qui fournissent des ressources et du soutien pour apprendre avec efficience et motivation

Le concept même « d’apprenance » effraie certains dirigeants ou éditeurs ! La pédagogie puise à de nouvelles sources comme l’open innovation, le #design thinking… Mon objectif est d’en rendre compte en apportant des définitions aussi simples que possible, tout en explorant :

  • les communs de la connaissance ;
  • l’intelligence collective et les communautés apprenantes.
2018-02-11T19:02:16+01:00février 13th, 2018|Categories: Curation triée, Pédagogie|Tags: , , , , , |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.