Appli CPF : « L’appli nous permet de retrouver notre ADN de start-up » A. Portanelli — Exclusive RH

Appli CPF : « L’appli nous permet de retrouver notre ADN de start-up » A. Portanelli — Exclusive RH

Le 21 novembre 2019, tenant le calendrier annoncé, la Caisse des Dépôts ouvrait l’appli CPF. Cette application mobile, un outil central de la nouvelle loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, doit permettre à chaque salarié de choisir et réserver ses formations, financées par son Compte Personnel de Formation. 100 000 formations sont déjà accessibles aux 33 millions d’actifs en France.

Avez-vous déjà des clients via l’Appli CPF ?

Nous sommes le premier organisme de formation à avoir fait entrer une stagiaire en formation car nous avons eu notre première cliente le 20/11/2019 à 20h08, soit la veille du lancement officiel, car l’Apple store avait lancé l’Appli. Nous avons pu, ainsi, tester tout le processus mais nous ne l’avons annoncé nulle part pour ne pas brouiller la communication du Gouvernement. Dès le 21/11/2019, à 7h00 du matin, nous avons eu nos autres clients, notamment des clients en recherche d’emploi. Le jour du lancement officiel, nous avons même eu une personne dont le compte a été abondé par son entreprise à hauteur de 700 euros. Ce client a mobilisé 1.300 euros sur son compte pour un coût de formation total de 2.000 euros.

L’Appli CPF, c’est mieux ?

Cette Appli nous permet de retrouver notre ADN de start-up et d’être en permanence en contact avec nos clients. Le Gouvernement a fait un pari osé et réussi. Si certaines personnes n’arrivent pas à accéder à la formation qu’ils souhaitent, c’est parce que le moteur de recherche est encore un peu compliqué, mais l’ergonomie de l’Appli est simple, même si certains points peuvent être améliorés. C’est un beau projet.

Contrairement à ce que beaucoup de gens disent, l’Appli tourne très vite. Les dossiers peuvent aujourd’hui être traités rapidement, c’est merveilleux ! Entre le moment où le client prend contact avec nous et celui où il entre en formation cela ne prend plus trois mois…

Notre taux d’accord de prise en charge était de l’ordre de un à trois mois. Cela posait des problèmes dans la perdition des dossiers, notamment en termes de temps à donner à la formation ou de motivation.

Avec l’Appli, nos clients se prennent en charge et il faudra que nos services soient suffisamment de qualité pour les conserver dans le temps.

Vous a-t-on fait remonter des bugs ?

Il y a certes eu des ralentissements, certaines personnes ont aussi rencontré des problèmes sur la réinitialisation de leur mot de passe… nous transférons systématiquement les retours que nous vérifions à la CDC. Soyons clairs : la CDC a fait un travail fantastique et a réussi à lancer dans les temps une Appli qui marche et qui permet aux organismes de formation de développer et de continuer leur activité. C’était la demande du Gouvernement : il voulait que les organismes de formation puissent continuer leur activité, dans un premier temps, et l’augmenter dans un second. Le Gouvernement souhaite que les organismes de formation forment plus, donnent plus de compétences, plus de certificats pour que les Français puissent se sentir plus compétents, plus confiants, plus libres de trouver un emploi ou d’en changer.

—————

Repéré depuis https://www.exclusiverh.com/articles/reforme-formation/appli-cpf-l-appli-nous-permet-de-retrouver-notre-adn-de-start-up-a-portanelli.htm

2019-12-11T19:24:45+01:00ven 13 décembre 2019|Catégories : Curation triée, Méthodes et organisation|0 commentaire
Go to Top