International Distance Learning Using E-books.

Pourquoi tout le monde aime le microlearning ?

InTeach

Donner aux apprenants l’envie d’apprendre, voilà sans doute l’une des missions les plus ardues qui incombent aux formateurs. Pour relever ce défi, les modalités pédagogiques se sont succédé. Et le microlearning semble aujourd’hui être une réponse trouvée par un grand nombre d’entreprises. Le principe ? Décomposer un concept en micro-contenus quotidiens (entre 3 et 5 minutes) ludiques, interactifs et engageants.

Cette tendance, en rupture avec le “macro-learning” (Ex : MOOCs) et généralement associée au mobile learning, s’attire les louanges de l’ensemble des acteurs de la formation. Comment expliquer cet attrait ? Quels sont les bénéfices que chacun tire de l’usage du microlearning ? InTeach vous éclaire !

Pourquoi les apprenants aiment le microlearning ?

  • Ils consomment déjà du microlearning du matin au soir : Le format court est déjà omniprésent dans les usages personnels des apprenants en matière d’informations et de communications (Instagram, Facebook, vidéos YouTube, e-mails). À cet égard, le microlearning intègre à la formation professionnelle et à l’enseignement le même type de granularité dans la transmission de la connaissance.
  • Ils gagnent en autonomie et sont responsabilisés : enfin libres ! Les apprenants sont libres de pouvoir consulter leurs grains de formation quand ils sont disponibles, quand ils trouvent un moment de répit dans leurs agendas surchargés. Libres de pouvoir apprendre à leur rythme et d’ainsi revenir sur un point mal assimilé.
  • Ils peuvent y accéder sur n’importe quel device : accessible partout, sur smartphone ou tablette, avec ou sans connexion, le microlearning est ATAWAD (AnyTime Anywhere Any Device).
  • Une expérience d’apprentissage moderne : Le microlearning repose sur une multiplication des formats, notamment les formats dits “riches”. Ces rich-medias utilisent le son, la vidéo ou encore l’image pour susciter une interaction avec son public. L’apprentissage ne consiste plus à s’asseoir et à être passif derrière son ordinateur, il devient mobiledynamique et interactif.

Pourquoi les formateurs adorent le microlearning ?

  • Une réponse au défi imposé par les millennials : Un challenge à venir dans la formation est de former cette nouvelle population qui s’apprête à investir massivement le marché du travail. Le microlearning, adossé à la gamification et au mobile learning, offre un renouveau dans la formation : plus interactive, plus ludique et plus engageante.
  • Plus efficace : Le principe du microlearning repose sur la granularité des contenus : il s’agit de décomposer un concept en différents sous-contenus. Ce faisant, l’apprenant se concentre sur un unique élément de connaissance qu’il peut immédiatement mettre en application. Grâce à la multiplicité des formats (quizz, QCM, vidéo, jeu, animations), l’apprenant est plus engagé.
  • Rapide à produire : Oubliez les anciens dispositifs d’apprentissage nécessitant plusieurs semaines ou plusieurs mois de production. Il est aujourd’hui possible pour le formateur de créer et déployer une formation en moins de 2 heures.
  • Un format facilement actualisable : Qui dit micro-contenu dit micro-modification pour mettre à jour le contenu. Une agilité particulièrement appréciable pour la formation réglementaire, qui est amenée à évoluer régulièrement par exemple.
  • Un complément parfait à d’autres modalités dans un dispositif blended : Ce format voit sa puissance décuplée dès lors qu’il se combine à d’autres dispositifs : on parle de blended learning. En amont, pendant ou en aval d’une formation présentielle, le microlearning agit ainsi durablement sur la rétention des connaissances. Combiné aux MOOC/SPOC, il peut également apporter une disponibilité incomparable.

Pourquoi les entreprises adorent le microlearning ?

  • Un gain économique considérable : Choisir le microlearning est rentable d’un point de vue économique dans la mesure où la réutilisation est quasiment infinie. Par ailleurs, la production du contenu est possible en interne. En ce sens, il n’est pas obligatoire de recourir à un prestataire externe. Ainsi, en comparaison avec le e-learning et le présentiel, le coût par apprenant est largement inférieur.
  • La possibilité de former un volume important d’apprenants, en mobilité : Hier, organiser une formation d’un grand nombre de collaborateurs était un véritable casse-tête. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Il devient presque aussi simple de former 10 collaborateurs concentrés dans la même ville que 10 000 collaborateurs dispersés à l’international.
  • Un champ d’application (presque) infini : La force du microlearning réside dans le fait qu’il s’applique à de nombreux cas d’usages (formation règlementaire, formation produit, formation métiers, formation sécurité, formation compétences) et ce dans de divers secteurs (retail & distribution, luxe, banque, assurance, etc).
  • Fédérer son organisation autour d’une application : habillée de votre charte graphique et frappée de votre logo, votre application de microlearning va constituer une brique essentielle dans votre stratégie de marque employeur.

Vous aussi, vous allez aimer le microlearning !

Vous l’aurez compris, cette modalité d’apprentissage, lorsqu’elle est combinée à d’autres dispositifs, devient un outil de support à la performance qui ravis apprenants, formateurs et entreprises. Alors, qu’attendez-vous pour essayer ?