Vous voulez retrouver votre capacité à mémoriser ? Suivez ces quelques conseils inspirés par les ouvrages de Sébastien Martinez. Efficacité garantie.

La mémoire, c’est le SEL de la vie

Votre mémoire à court terme est une traîtresse. Elle encapsule 30 secondes max et puis laisse tout filer. Donc, si vous voulez mémoriser quelque chose, il va falloir miser sur votre mémoire à long terme, qui, elle, en revanche, adore retenir. Elle n’a qu’une exigence : qu’on lui raconte des histoires.

Avec la technique du SEL, Sébastien Martinez vous transmet une recette quasi infaillible. SEL est un acronyme : « S » pour « sens » signifie que les 5 sens doivent être mobilisés, « E » pour « enfance » parce qu’il va falloir la réveiller, « L » pour le « lien » que l’on doit tisser entre les éléments.  La méthode est parfaite pour retenir une liste de mots (ou même une série de chiffres). Elle consiste à créer une histoire en les utilisant. Détendez-vous, il ne s’agit pas d’écrire le prochain Pulitzer non plus…, quoique…

L’affaire est dans le SAC

Le SAC est le complément idéal du SEL quand il s’agit d’associer plusieurs éléments, ou de mémoriser des concepts. Comme lui, il s’agit d’un acronyme : « S » pour « sélection », « A » pour « association », « C » pour « connexion ». Et comme avec lui, c’est aussi simple qu’efficace. Vous sélectionnez deux éléments, vous créez des associations pour mémoriser chacun des deux termes, puis vous les connectez ensemble.

Pomodoro

Le mot signifie « tomate », en italien. Mais ne retenez pas cette information, car elle n’a rien à voir avec notre sujet. En gros, il s’agit d’organiser vos tâches en courtes séances afin de garder votre cerveau le plus alerte possible.