Réforme de la formation : comment choisir la bonne certification ?

Réforme de la formation : comment choisir la bonne certification ?

Le 30 juin 2015, un décret relatif à la de la professionnelle a donné une nouvelle mission aux organismes financeurs : celle de s’assurer de la capacité des 50 000 prestataires à dispenser des actions de formations de qualité. Une démarche qui peut passer par l’obtention d’une certification. Encore faut-il savoir comment la choisir…
La démarche qualité valorisée
Pour respecter le décret du 30 juin 2015, les organismes financeurs, Pôle emploi, les collectivités, les OPCA, les OPACIF… vont désormais être attentifs aux organismes de formation qui sont engagés dans une démarche de qualité.
Une certification guidée par la stratégie
Etant donné le contexte, il y a fort à parier que les organismes financeurs orientent les stagiaires vers des établissements certifiés. D’où la question : quelles reconnaissances ces derniers peuvent-ils choisir ? « Celles qui correspondent le mieux à leur stratégie », répond l’expert.
Les autres critères de choix
Les organismes de formation souhaitant obtenir une reconnaissance peuvent également baser leur choix sur d’autres critères, comme la sensibilité de ses clients vis-à-vis de ces reconnaissances.
A la clé ? Un audit interne
Puisque, dans la majorité des cas, l’obtention d’une certification qualité repose sur la visite physique d’un auditeur, « engager une démarche qualité peut permettre aux organismes de formation de connaître leurs points forts et de faire plusieurs constats d’amélioration », avance Thomas Cornu.
Par Aurélie Tachot
2018-01-01T21:07:54+01:00octobre 2nd, 2015|Categories: Curation triée, Méthodes et organisation|Tags: , , |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.