Ce n’est certainement pas la motivation ou l’incitation qui manque pour démarrer une formation, qu’elle soit en ligne ou non. Les MOOCs sont accessibles d’un clic et avec l’application CPF, les offres des organismes le sont aussi. Démarrer c’est bien, mais finir c’est mieux. Quand vient l’heure de s’y mettre vraiment toutes les raisons sont bonnes pour reporter à demain. Dans le jargon de la formation, ça s’appelle un « décrochage » ou pire, un « no show ». Petits remèdes contre la procrastination.

 

Les origines des décrochages

Malheureusement, de nombreuses raisons peuvent amener à avoir des décrochages, ou de retard au démarrage :

  • les messages d’information peuvent avoir été « zappés » ;
  • le démarrage de la formation peut avoir été manqué ;
  • les activités courantes peuvent ne pas laisser assez de temps pour se former ;
  • les participants peuvent manquer de motivation ;
  • certains peuvent prendre trop de retard ;
  • le courage peut venir à manquer pour terminer ;
  • etc.

Toutes ces raisons ne sont pas à combattre, car elles sont relativement inévitables, et grogner ou sermonner les participants ne serait pas très constructif. Mieux vaut mettre en place un dispositif de surveillance et d’alerte, et traiter les problèmes au plus tôt avec une réponse adaptée.

 

Comment anticiper les décrochages ?

Une bonne communication ne suffit parfois pas à s’assurer que la formation sera commencée, suivie et terminée.

Pour autant, c’est une étape importante : le succès se prépare dès cette phase de communication, elle ne doit pas être que descendante. Elle doit instaurer dès son démarrage un véritable échange et suivi des futurs participants.

Demandez par exemple à chaque participant de confirmer à son manager sa bonne réception et sa prise en compte de la formation dans son agenda personnel.

Offrez dès cette première étape de communication la possibilité de poser des questions sur son déroulement.

Avant le démarrage de la formation, organisez une série de courts webinaires pour présenter le déroulement de la formation, l’équipe et les actions d’accompagnement qui y seront associés.

Et idéalement, démarrez un contact individuel entre chaque participant et l’équipe d’accompagnement pédagogique et technique.

C’est ce « contrat » entre tous les acteurs : l’équipe formation, le manager et le participant qui permettra une réelle implication de chacun, en ne laissant pas la moindre faille permettant d’échapper au dispositif Digital Learning.

 

Comment traiter les décrochages ?

Les décrochages peuvent avoir principalement 4 origines :

  • le sujet qui au fur et à mesure de sa découverte perd de son attractivité ;
  • un léger retard sur le calendrier d’avancement qui peut donner l’impression de « perdre pied » ;
  • un effet « tunnel » où l’on ne voit pas arriver la finalité de la formation ;
  • un sentiment d’isolement, qui rend l’effort de se former trop dur.

Toutes ces raisons peuvent être gommées par un accompagnement régulier, des points d’étape et d’échange qui mettent en perspective la formation, évite l’effet de « satiété ». Tout cela permet de surmonter les difficultés individuelles et entretient une dynamique de groupe.

Mais pour éviter les frustrations, le meilleur remède est de ne démarrer que ce que l’on est en mesure de pouvoir terminer.

 

« Mieux vaut se former peu et bien que trop et mal. » — Parménide d’Élée