Le Digital Learning nous invite à utiliser de nouveaux outils dans nos dispositifs de formation, et nous conduit également à repenser nos approches pédagogiques. Et si on en profitait pour ouvrir notre boîte crânienne* pour (re)découvrir les modes d’emploi de nos processus naturels d’apprentissage ?

Mode d’emploi de l’attention

« Votre attention s’il vous plaît !”. Vous pouvez déclamer cette injonction sur tous les tons, sans créer les conditions nécessaires à cette précieuse attention, vous pourrez toujours l’implorer, elle ne viendra pas. Et pourtant, elle est nécessaire, car sans attention pas de compréhension, sans compréhension pas d’apprentissage*.

L’attention des participants se mérite, voilà les conditions pour l’obtenir :

  • commencez par porter attention aux participants ;
  • stimulez plusieurs sens (principalement la vue) ;
  • créez des émotions ;
  • donnez du sens aux activités (privilégiez la pratique à la théorie) ;
  • contrôlez la charge cognitive pour ne pas arriver à saturation (et elle arrive vite) ;
  • récompensez les efforts (et pas que les résultats).

Attention, l’attention est limitée :) ne cherchez pas à l’obtenir à chaque instant, ménagez volontairement des baisses de régimes, des variations de rythme, des pauses, afin de régénérer la capacité d’attention.

Mode d’emploi de la motivation

Se former prend du temps, et demande de fournir un haut niveau d’effort, et pour le soutenir, il faut de la motivation pour lutter contre les risques de décrochage.

La motivation peut être :

  • intrinsèque (ou autodéterminée*) : elle est conduite uniquement par l’intérêt et le plaisir de l’apprenant ;
  • extrinsèque: elle est provoquée par des obligations extérieures à l’apprenant ;

La motivation intrinsèque peut être encouragée par :

  • un climat de confiance ;
  • les interactions sociales ;
  • l’envie d’atteindre des objectifs, de relever des défis ;
  • l’autonomie ;
  • l’expérimentation ;

et peut malheureusement être diminuée par :

  • la peur de l’échec, du jugement ;
  • la surcharge cognitive ;
  • des émotions négatives, le stress ;
  • un cadre flou ou changeant.

Attention, motivation, voilà les 2 conditions nécessaires à un bon apprentissage, il ne reste plus qu’à mémoriser durablement.

Mode d’emploi de la mémoire

Nous avons une mémoire de poisson rouge (mémoire de travail), et d’éléphant (mémoire à long terme)*, toute l’efficacité du dispositif de formation repose sur les moyens utilisés pour chouchouter l’éléphant et pas que le poisson rouge.

La mémorisation à long terme peut être favorisée par :

  • les émotions positives (encore elles !) ;
  • les liens entre les notions nouvelles et celles déjà acquises ;
  • la décomposition des informations en « chunk », de petits paquets de 3 à 4 notions (pas plus) ;
  • la compréhension et l’appropriation par l’expérimentation et la mise en pratique ;
  • la répétition sous des formes différentes ;
  • la répétition espacée dans le temps ;

 

Si ce sujet vous intéresse, venez en discuter en ligne avec Nadia MEDJAD le mardi 19 mars de 11 h 30 à 12 h 15.

 

* merci à Nadia Medjad, Karine Di Fusco, Magali Mounier-Poulat, Samuelle Dilé

 

« Il faut comprendre le cerveau pour bien l’utiliser. » — Pr Charles Xavier