Mobile learning : la révolution de la formation professionnelle ?

Mobile learning : la révolution de la formation professionnelle ?

12,2 milliards de dollars. C’est l’estimation du marché mondial du mobile learning d’ici fin 2017. Une croissance annuelle de plus de 50%. Au delà des chiffres, cette modalité d’apprentissage pourrait bien révolutionner l’apprentissage.

Le mobile learning modifie les méthodes d’apprentissage

Grâce au mobile learning, le salarié développe ses compétences via un outil mobile qui peut être un smartphone ou une tablette. L’accès à la connaissance est facilité car il permet la formation “juste à temps” : quand le collaborateur en a besoin et est disponible. Ce qui a des implications sur les contenus et les formats.

Mobile learning : quels avantages ?

Petit à petit, l’ sur mobile gagne du terrain et transforme les méthodes d’apprentissage avec des applications différentes de celles qui existaient jusqu’à maintenant. Ce point fait l’objet d’une grande recherche en ingénierie pédagogique. Les réseaux sociaux d’entreprise de type Workplace, utilisables depuis le mobile, deviendront certainement la porte d’entrée de la professionnelle dans les années à venir : grâce à eux, il est possible d’accéder à du contenu mais aussi d’interagir avec la communauté d’apprenants suivant la même formation.

Aujourd’hui, la formation s’appuie de plus en plus sur les devices mobiles mais leur utilisation n’est pas une fin en soi. Il s’agit d’un formidable pour atteindre des populations qu’on ne pouvait pas toucher auparavant, comme les salariés nomades par exemple : c’est un “accélérateur de formation” Le mobile learning seul, et plus généralement le digital learning, n’est pas forcément suffisant selon le type de besoin du salarié. Finalement, on va intégrer du mobile learning aux autres modalités et donc créer des parcours multimodaux, ce que l’on appelle le blended learning.

 

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous