Le #design émotionnel est un gros mot à la mode dans la communauté UX. Les créations qui exploitent les émotions de l’utilisateur sont considérées comme faisant plus que simplement répondre à leurs besoins déclarés et offrir un meilleur niveau d’expérience utilisateur. La roue des émotions de Plutchik est une façon de comprendre les émotions – cela peut vous aider à offrir de meilleures expériences à vos utilisateurs lors de la création de produits.

Théorie psycho-évolutionnaire de l’émotion de Plutchik

Robert Plutchik a conçu la théorie psycho-évolutionnaire de l’émotion, ce qui permet de catégoriser les émotions en émotions primaires et les réponses afférantes. Il a soutenu que les émotions primaires sont un développement évolutif et que la réponse à chacune de ces émotions est celle qui est susceptible d’offrir le plus haut niveau de survie possible.

La roue de l’émotion

À partir de cette théorie émotionnelle initiale, Plutchik développe alors une roue d’émotion. Elle a été conçue pour aider l’utilisateur à comprendre les nuances de l’émotion et comment les émotions contrastent les unes avec les autres. Il a développé des modèles à 2 et 3 dimensions pour cela. Le modèle 3D est le « modèle d’émotion en forme de cône ». Ils ont été décrits pour la première fois en 1980.