Si les mooc constituent une réelle innovation, les défis restent nombreux, tant sur le plan économique qu’au niveau politique voire géopolitique. C’est le constat que dresse Lucien Rapp, professeur à la faculté de droit de l’université Toulouse 1-Capitole, dans un rapport rédigé pour l’Institut de l’entreprise. EducPros vous livre en avant-première les bonnes feuilles de ce texte, intitulé « Les Mooc, révolution ou désillusion ».

Les établissements du supérieur en Europe ne devraient pas agir en ordre dispersé mais valoriser les « marques » des établissements pour avoir un poids sur le marché des MOOC. Une solution européenne permettrait d’accéder immédiatement à un marché de masse et de peser dans le marché mondial de la formation continue. C’est aussi de penser au développement d’écosystème de MOOC. A lire ou parcourir absolument : les mooc, entre révolution et désillusion

Repéré depuis www.letudiant.fr