Les Français et le e-learning : exception culturelle ?

Les Français et le e-learning : exception culturelle ?

Le indique très clairement une perception favorable du par les Français, un constat général émaillé de fortes nuances. L’e-learning est encore peu présent dans les entreprises : 18% des sondés déclarent cette forme d’ présente sur leur lieux de travail, alors que la moitié l’estime inexistant ou peu développé.
L ’obstacle principal au e-learning est très clairement désigné par l’étude. Pour 80% des sondés, le manque de lien social représente un frein puissant, avec en arrière-plan l’anxiété de se retrouver seul face à son écran. Cette appréhension générale est équitablement partagée entre la crainte d’un manque d’encadrement rapproché, et celle d’un manque de contacts relationnels avec les autres étudiants et les enseignants.
 Seul un noyau dur des sondés (22%) maîtrise sans problèmes les notions de «  », de « serious games » et de « TICE ». Un tiers est en revanche incapable de placer une définition sur ces concepts, alors que près de la moitié des sondés possède des connaissances à propos d’au moins l’un des termes.

Il y a encore du travail. Même si le e-learning se démocratise. Cela se fait doucement. Pourtant les usages du sont là. Y aurait il un problème d’offre face à la demande ?

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.