Les bonnes pratiques du Digital Learning en 2018

Les bonnes pratiques du Digital Learning en 2018

C’est désormais une certitude : les salariés ont moins de temps à consacrer à la #formation « traditionnelle », impactant ainsi le développement de nouvelles compétences pourtant essentielles à leurs missions au quotidien. Sans parler de la nouvelle génération de collaborateurs friands de nouvelles technologies. Comment y remédier ? En (re)dynamisant vos parcours de formation à l’aide notamment du #Digital Learning.

1 – Les apprenants au coeur de vos préoccupations

On dit toujours qu’il faut s’intéresser aux utilisateurs avant même de penser à une #technologie. Et c’est vrai ! C’est le cas pour un projet de #Digital Learning où le « learner centric » est un gage de réussite. En effet, il convient de paramétrer tout #outil d’#apprentissage selon les besoins, les préférences, les facilités voire même les difficultés propres à chaque apprenant. Et cela, bien avant de concevoir les contenus pédagogiques. C’est la raison pour laquelle l’utilisation des données, des statistiques (ce que l’on appelle aussi les « learning analytics ») s’avère nécessaire pour affiner un tel paramétrage et mettre en place des parcours de formation sur mesure. Vous l’aurez compris, l’apprenant est plus que jamais au centre des priorités.

2 – Les formats d’#e-learning à l’affiche en 2018

Une fois que vous vous êtes centré sur vos apprenants, vous allez devoir choisir les bons outils certes, mais surtout les formats adaptés. Qu’en est-il des outils privilégiés pour 2018 ?

Plus d’actualité que jamais, le « blended learning » est pour nous la meilleure alternative à ce jour en termes de formation efficace. Il permet de mêler l’efficacité des formations en présentiel quand cela est nécessaire, au distanciel quand cela suffit. Une approche qui se corrèle très bien avec la tendance du « spaced learning » (ou l’apprentissage par intervalles, en continu) depuis son espace de travail. Un dispositif complet qui permet de renforcer la mémorisation et l’assimilation des connaissances tout en mixant les activités pédagogiques (vidéo, quiz, classes virtuelles, #MOOC…).

3 – L’apport des données pour un apprentissage sur mesure

La grosse actualité de 2018 est bien sûr le nouveau règlement européen en vigueur (en mai prochain) sur la protection des personnes physiques (RGPD). Chaque entité devra respecter les règles quant à la collecte et au traitement des données personnelles. Pour éviter toute sanction, il vaut mieux se mettre en conformité dès maintenant !

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.