La formation professionnelle constitue, en France comme dans la majorité des pays européens, un enjeu de premier plan. Elle représente en effet un pilier de la croissance économique au sein de la “société de la connaissance” (CE, 2000). Dans un contexte de mutations constantes et rapides, cet investissement en “capital humain” (Becker, 1964) doit en effet permettre de susciter l’innovation, d’accroître la productivité, de soutenir la compétitivité des entreprises et des États (Foray, 2009). Pour les individus, la formation professionnelle est tout autant déterminante car elle conditionne l’intégration professionnelle, le maintien de l’employabilité et doit permettre de sécuriser leurs trajectoires professionnelles (CE, 2007). 

L’efficacité de la formation professionnelle : une question de points de vue

Rappelons, pour commencer, que si la formation professionnelle fait en France l’objet d’une obligation légale de dépenses pour les entreprises, qui y consacrent d’importants budgets, il n’est en revanche pas obligatoire d’évaluer ces actions de formation.
Pour autant, l’absence de contraintes légales ne saurait être le seul élément expliquant la faiblesse de l’évaluation de l’efficacité de la formation professionnelle en France.

Chercher à évaluer l’efficacité de la formation professionnelle implique une activité réflexive. Cette démarche nécessite en premier lieu d’identifier les parties-prenantes impliquées dans les actions de formation. Il faut ainsi se demander :

  • Pour qui une formation professionnelle est-elle efficace ?
  • Qui sont ces parties prenantes ? S’agit-il des salariés, des entreprises, des service de formation, des concepteurs de formations… ?
  • Quels sont les objectifs qu’ils poursuivent ?

L’efficacité : une question de mesures

Mais la difficulté de l’évaluation ne tient pas à la seule identification des parties prenantes, de leurs objectifs et de l’identification des dimensions à évaluer. Chomienne (1999) explique qu’« estimer l’efficacité » signifie examiner dans quelle mesure les objectifs prévus par un « processus » sont atteints. Il faut ainsi pouvoir déterminer les méthodologies adaptées, sélectionner les indicateurs pertinents à leur évaluation.


Repéré depuis https://www.unow.fr/blog/actualites/l-efficacite-de-la-formation-professionnelle-en-france-enjeux-et-etats-des-lieux/