Learning analytics : une typologie d’analyses | Numériques pédagogiques

Learning analytics : une typologie d’analyses | Numériques pédagogiques

Il est possible de classifier les formes d’analyse selon plusieurs axes, le premier étant celui de l’objectif sous-jacent, le second étant la nature de l’analyse réalisée. Les travaux réalisés dans le champ de l’Educational Data Mining peuvent avoir plusieurs objectifs non mutuellement exclusifs : communication aux parties prenantes, amélioration des cours, génération de recommandations, prédiction des résultats et des acquis futurs des étudiants, construction de « modèles étudiants », etc. Nous avons choisi ici de nous concentrer sur la nature des analyses réalisées.

Les ouvrages consacrés à la fouille de données offrant des typologies d’analyses (Moore, 2006) sont légion, aussi ne chercherons-nous pas ici à en réaliser un recensement exhaustif. Les travaux consacrés spécifiquement à la fouille de données éducatives (Romero & Ventura, 2007 ; Peña-Ayala, 2013) sont en revanche plus rares. Ils permettent d’une part d’illustrer avec des exemples issus du monde éducatif la diversité des types d’analyse, et d’autre part de mettre au jour certaines des spécificités du champ.

la classification qui suit, que l’on retrouvera dans d’autres ouvrages de référence du domaine (Peña-Ayala, 2013), et dans certaines rencontres organisées en France au sein de la communauté EIAH (Lebis, 2016) :

⦁ Prediction
⦁ Clustering
⦁ Relationship mining
⦁ Association rule mining
⦁ Correlation mining
⦁ Sequential pattern mining
⦁ Causal data mining
⦁ Distillation of data for human judgment
⦁ Discovery with models

Les trois premières catégories de la taxonomie de Baker coïncident largement avec les taxonomies de formes d’analyses proposées par Moore (2006). Historiquement, les méthodes de Relationship mining ont dominé le champ de l’EDM. Notons par ailleurs que dans la suite du document, nous remplacerons le terme Clustering par le terme plus générique de Structure Discovery, qui englobe d’autres formes d’analyses. La quatrième, ne correspond pas de manière universelle à de la fouille de donnée, mais a une place prépondérante dans les travaux réalisées en EDM et dans les discussions théoriques du champ. Nous rentrerons au cours des billets à venir dans le détail de chacune de ces catégories.

PS: La bibliographie associée à cet article est disponible dans ce billet.

 

2017-01-15T22:19:39+01:00janvier 19th, 2017|Categories: Curation triée, Méthodes et organisation, Technologie|0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous