Nous avons d’abord commencé par travailler sur l’élaboration d’un , pour le socle de connaissances et de compétences professionnelles, puis nous avons souhaité bâtir une certification sur le modèle d’un certificat de qualification professionnelle. C’est le projet final que nous avons présenté le 16 décembre devant le Cnefop et qui correspond globalement au décret publié le 15 janvier”, expliquait Christian Janin, président du Copanef, à l’occasion d’une conférence de presse organisée le 17 février, le surlendemain de la parution du décret.
 Ainsi l’article D. 6113-2 précise que le socle de connaissances et compétences professionnelles comprend :

  • la communication en français ;
  • l’utilisation des règles de base de calcul et du raisonnement mathématique ;
  • l’utilisation des techniques usuelles de l’information et de la communication  ;
  • l’aptitude à travailler dans le cadre de règles définies d’un travail en équipe ;
  • l’aptitude à travailler en autonomie et à réaliser un objectif individuel ;
  • la capacité d’ à apprendre tout au long de la vie ;
  • la maîtrise des gestes et postures et le respect des règles d’hygiène, de sécurité et environnementales élémentaires.

Un cadre assez générique pour s’adapter aux différents contextes professionnelles et assez structurant pour faire le lien avec la continue.

Repéré depuis www.actualite-de-la-##formation.fr