Avec le deuxième confinement, c’est le retour des cours à distance dans les centres de formation, les établissements d’enseignement supérieur et les lycées. Mais a-t-on tiré des leçons du précédent confinement et fait-on mieux cette fois-ci ?

Le live, ou cours filmé, semble être la solution la plus facile pour remplacer un cours traditionnel. Mais en la matière, le plus simple n’est pas nécessairement le plus efficace.  Voici pourquoi.

Les avantages et inconvénients du live

Le live présente de nombreux avantages : il permet d’assurer les cours de la même manière qu’en présentiel (les étudiants ou professeurs n’ont pas besoin de compétences supplémentaires) et il ne demande aucune réorganisation au niveau du temps de travail. Pendant qu’ils suivent les cours filmés, on sait où sont les étudiants et ce qu’ils font (dans la mesure où ils n’éteignent pas leurs caméras !).

Parlons maintenant des inconvénients. Pour commencer, les professeurs ont souvent l’impression de parler tout seuls, dans le vide. Ils ne voient pas leur auditoire et ne captent aucune réaction. Ce manque d’interaction peut s’avérer difficile à gérer, un peu déconcertant voire frustrant.

La plateforme, votre couteau suisse pour la formation en ligne

Certes, vous n’avez pas besoin d’une plateforme de formation pour organiser vos séances de cours à distance. Un simple logiciel de visioconférence suffit. Si vous souhaitez mettre çà disposition des étudiants des ressources complémentaires, vous pourrez aussi utiliser des espaces de stockage, tels que Dropbox par exemple. Mais nous vous conseillons malgré tout de vous doter d’une plateforme.

Combiner les activités synchrones et asynchrones

Les activités synchrones et asynchrones sont complémentaires et doivent toutes les deux exister pour une formation en ligne efficace et variée.

Pour résumer : En réalisant seulement des activités synchrones, vous allez perdre le plus gros des avantages de la formation à distance. De plus, cette modalité d’apprentissage n’est pas la plus efficace. Notez bien que les formateurs qui ont commencé par du « tout synchrone » devraient mettre en place des touches d’asynchrone dans leurs cours.

—————

Repéré depuis https://pimenko.com/le-live-en-formation-a-distance-a-consommer-avec-moderation/